Vous venez de bénéficier d’une sleeve. 

Cette intervention, si vous en faites bon usage, va vous permettre de perdre entre 60 et 80% de votre excès de poids.

 

Vous allez perdre du poids pour deux raisons: 

• Le volume de votre estomac est considérablement diminué 

• Votre taux de ghréline (hormone de la faim) est diminué, donc vous aurez moins d’appétit.

 

Votre nouvelle anatomie digestive nécessite une modification durable de votre façon de vous alimenter pour deux raisons : 

• Éviter les complications post-opératoires 

• Perdre suffisamment de poids

  

Pendant six mois après l'opération , vous ne prendrez rien de sucré et plus jamais de grignotage. 

Rendez-vous chez le Docteur Nutritionniste toutes les 3 semaines les 6 premiers mois puis tous les mois les six mois d'après. 

Rendez-vous chez votre Chirurgien 1 mois, 4 mois, 8 mois et 1 an après l'opération. 

Puis une visite tous les ans.

 

EVITEZ A TOUT PRIX DE FORCER pendant les repas

 

 Le changement de comportement alimentaire après une Sleeve est très important pour perdre du poids mais aussi pour éviter les douleurs et les complications. En effet votre nouveau bébé-estomac (l'équivalent d'un pot de yaourt) est en train de cicatriser les premières semaines et n'est pas près à recevoir certains aliments.

 

  1. Les 2 premières semaines (Semaine 1 et 2 ) : LIQUIDE

 

TEXTURE LIQUIDE STRICTE SANS SUCRE

 

Cette phase sera EXCLUSIVEMENT LIQUIDE, il est très important de la respecter pour éviter de faire des  

« fistules mécaniques » 

traduction : faire sauter les agrafes qui ont été posées pour refermer votre nouvel estomac, ce qui entraînerait de grosses complications et une ré opération en urgence.

 

  • Faire 5 repas par jour sans sucre 

  • Ne rien manger d'autres qu'un bouillon clair préparé avec des légumes frais, yaourt liquide et lait demi-écrémé BIO

  • Il faudra boire à petites gorgées, votre corps est là pour vous aider, si vous prenez une gorgée trop important, vous aurez mal au niveau du sternum. 

Utilisez une petite cuillère à verrine et mâcher votre liquide 25 fois dans votre bouche afin de bien l’imprégner de votre salive ce qui aidera à la digestion.

 

 

 

Soyez très attentif à ce que vous dit votre estomac, désormais votre corps ne doit plus être un boulet, il est là pour vous aider à perdre du poids de la meilleure façon qui soit. 

Vous pourrez boire entre 30 et 90 g par heure, de manière à ne pas remplir l'estomac constamment, et l'aider à cicatriser. 

Il n'est pas nécessaire de limiter le nombre de repas. 

Buvez autant que vous en sentez le besoin, en vous arrêtant de boire ½ heure avant les repas et en recommençant ½ heure après et quand vous vous sentez plein, arrêtez, ne forcez surtout pas !

 

Ce que vous pouvez prendre 

  • potage de légumes clair sans les légumes préparés cuits avec des légumes frais : carottes, navet, poireaux, pommes de terre, courgettes, persil, courge.

    Interdit : toutes les variétés de choux car ils provoquent des gaz dont vous n'avez pas besoin.

     

  • Yaourt liquide maigre – ne pas prendre de yaourt au lait entier car trop lourd pour votre estomac et

    un conseil : achetez vos yaourts dans les magasins bio d'une meilleure qualité et pas forcément beaucoup plus chers qu'en grandes surfaces où les yaourts sont acides. Vous n'avez pas besoin d'ajouter d'acidité en ce moment à votre estomac. Au contraire protégé le avec des produits lactés doux.

     

  • Lait demi-écrémé – acheter également votre litre de lait bio en magasin bio – bien meilleur .

     

  • Votre complément protéiné à prendre absolument car il évitera une perte de votre masse musculaire.

     

  • Thé sans sucre

     

  • Eau minéraleInterdiction de boire de l'eau gazeuse 

 

Il est important de consommer au moins 2 compléments protéinés par jour, car durant ces 2 premières semaines après la Sleeve, ce sera votre seul apport en protéines ! 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

  1. Les 2 semaines suivantes (semaine 3 et 4) : MIXE

 

REGIME SEMI-LIQUIDE, MIXE, SANS SUCRE 

 

  •  

    Alimentation dont la texture est semblable à celle du fromage blanc lisse et sans morceaux

  • Pour les laitages penser aux fromages mous : Kiri, Sylphide, Samos 

  • A ce stade, réintroduisez les éléments suivants : 

  • Les fruits cuits sous forme de compotes faites maison, sans sucrepour les fruits avec des graines et pépins, ôtez-les 

  • Œufs en omelette, à la coque, sur le plat, brouillés 

  • Les laitages bio (yaourt et fromage blanc) - sans sucre 

  • Les purées de légumes frais cuits (pas encore de crudités) et les soupes de légumes frais tous les légumes sauf les choux. 

  • Les protéines : poissons bien cuits, viandes et jambon hachés, œuf. A mixer et à mélanger aux soupes et purée. 

  • Évitez les prises alimentaires entre les repas, toutefois, si vous n'êtes pas parvenu à prendre le repas précédent dans son intégralité, vous pouvez consommer votre produit laitier et votre fruit cuit un peu plus tard en collation.

  • Si vous ressentez un inconfort quelconque lors de prises alimentaires, revenez aux consignes de la 1 ère semaine .

  

       

 

  

  • Le but maintenant est de se limiter à 3 repas par jour. 

  • Les prises alimentaires devront se situer entre 60 et 120 grammes.

  

*** Attention 

  • Si le mixé ne passe passe, continuez les liquides et réessayez les mixés la semaine suivante.

     

  • Consommez en priorité PROTEINES puis LEGUMES et enfin FRUITS . 

  • Entre les repas, il est important de boire 1,5 à 2 l par jour d'eau, thé ou tisanes, toujours par petites gorgées. 

  • Tous les aliments que vous consommerez devront être mixés jusqu'à avoir la consistance d'une compote. Pour plus de simplicité, voici un petit mode d'emploi : 

Purée 

  1. coupez les aliments en morceaux de 1 cm environ

  2. mixez avec un peu de liquide de bouillon de légumes

  3. ajouter quelques épices de votre choix

  4. si vous en fait de trop, mettez dans de petites barquettes (pour mieux contrôler les quantités) et conservez au congélateur, et n'oubliez pas : ne jamais recongeler un produit décongelé !

 ---------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

  1. Pour la suite – 2 ème mois : FAIRE CONFIANCE A SON CORPS

 

ALIMENTATION DE TEXTURE TENDRE

 

  • Texture d'une pomme au four ou d'une courgette bien cuit

  • Les aliments sont bien cuits, les aliments crus sont encore interdits

     

  • Réintroduire les aliments suivants :

 

  • les fruits frais cuits en morceaux : pommes cuites, poires cuites, fruits cuits en coupelle... 

    Les compotes du commerce sont interdites car contiennent du sucre 

  • les fromages frais type fromage de chèvre frais, Saint-moret... 

  • le riz, petites pâtes, Ebly, semoule de blé, polenta, tapioca 

  • les légumes cuits en morceaux – ratatouille, courgettes cuites sans peau, fenouil bien cuit, endives bien cuites... pelez et épépinez les légumes dans un premier temps 

  • les protéines : poissons, viandes, œufs sont hachés 

 

*** Attention  

Si vous ressentez un inconfort quelconque lors des prises alimentaires, revenez aux consignes de la 3 ème semaine. 

Si cela persiste, téléphonez à votre chirurgien.

 

  • Les aliments gras, sucrés, les boissons alcoolisées sont interdites pendant le 1 er mois.

     

  • Les aliments provoquant des ballonnements :

    choux, flageolets, fromages fermentés sont à éviter le 1 er mois car ils sont source d'inconfort.

     

  • Il faudra désormais ne faire que 3 repas par jour et éviter les collations. Cependant une collation vaut mieux qu'un grignotage intempestif ! Le grignotage est vraiment à bannir, si vous ne suivez pas cette indication, votre chirurgie pourra se transformer en échec.

     

  • Les prises alimentaires devront se situer entre 120 et 180 gr par repas.

     

    Mais ceci n'est qu'indicatif, écoutez votre corps, il vous dira quand ça suffit, dès qu'une gêne se fait sentir, arrêtez.

    Sinon c'est la vomissement assuré.

     

  • Le plus important dans cette phase sera de reprendre de bonnes habitudes :

     

    manger des produits frais sains, manger assis, sans distraction de type télé ou autre, MACHEZ beaucoup au moins 25 fois par morceau. 

  • Vous pouvez manger de tout, mais évitez les aliments riches en graisses, en sucre et en calories.

     

    Cependant, vous ne tolérerez plus certains aliments, notez les dans un carnet et parlez en à votre Dr Nutritionniste qui vous donnera conseils.

     

Il est indispensable de respecter une alimentation stricte pendant 2 mois.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------

  

  1. Après 2 mois 

ALIMENTATION NORMALE

 

Votre SLEEVE gastrectomie régule les quantités.

 

Vous pouvez parfaitement aller au restaurant, déguster et maîtriser de nouvelles saveurs.

 

Vous étiez GOURMAND, maintenant vous êtes devenu GOURMET...

  

*** Important

 

La sleeve gastrectomie n'est pas une baguette magique qui va vous faire perdre vos kilos en trop sans effort.

 

Il faut la considérer comme un outil dont les obèses sont les maîtres d’œuvre.

 

LES 10 REGLES

 

  1. Vous devez manger très très doucement.

    Vous devez respecter ce délai même si manger un petit volume vous prend 45 minutes.

  2. Vous devez beaucoup mâcher.

  3. Les boissons gazeuses eau, sodas... et les médicaments effervescents sont formellement interdit.

  4. Vous devez boire en dehors des repas, sinon le volume bu durant le repas s'ajoute à celui de ce que vous mangez.

    Ce sera important pour votre bébé-estomac et vous risquez des vomissements.

  5. Vous devez couper de petits morceaux dans votre assiette avant de les mettre dans la bouche. Le volume de chaque bouchée doit être faible :

     

    la valeur d'une cuillère à café environ

     

  6. Une fois en bouche, vous devez mixer les aliments avec vos dents avant de les avaler très doucement. 

    Pensez à vérifier l'état de vos dents avant la sleeve chez votre dentiste.

     

    Vous devez pouvoir mâcher très efficacement.

     

  7. Servez vos repas dans une assiette à dessert.

     

    Vous aurez une belle assiette pleine et ainsi vous ne serez pas frustré.

     

  8. Privilégiez les modes de cuisson sans matière grasse : à l’eau, à la vapeur, au four, au grill, au barbecue, en papillote.

  9. Évitez les boissons gazeuses à vie car elles dilatent votre estomac et font perdre à l'intervention son efficacité.

  10. Évitez les chewing-gums, qui vous font avaler de l'air.

  11. La perte de poids n’est pas linéaire : ne vous pesez pas tous les jours,

     

    1 fois par semaine suffit largement.

     

  12. Vous devez impérativement arrêter de manger dès la première impression de satiété.

    Une cuillère de trop et vous risquez de vomir.

  13. Enfin, pour atteindre votre objectif de poids et le maintenir à long terme il n’y a qu’un seul secret : 2 fois par semaine, intégrez un exercice physique adapté à vos capacités et à vos goûts

     

    aquagym, vélo, marche, natation...

 

COMMENT MANGER?

 

*** L'équilibre des repas 

Vous devez manger au quotidien un peu de tout 

sans sauter de repas,

 

de tout un petit peu et avoir une part de chaque groupe d'aliments:

 

                  

 

  

  •  des protéines animales – poissons, laitages, œufs, viandes, tofu

  • des légumes 

  • des légumineuses – haricots secs, pois chiches, lentilles... 

  • des légumes secs, pomme de terre, patate douce... 

  • des sucres lents – pâtes, riz, semoule, quinoa... 

  • des biscottes, céréales, pain 

  • des légumes frais 

  • des produits laitiers sans sucre 

    yaourt, fromage blanc, fromage frais type fromage de chèvre frais, Saint-Moret, lait bio 

  • des matières grasses 

    ½ cuillère à soupe d'huile par personne et par repas et deux noisettes de beurre par jour 

 

PENSER TOUJOURS A UTILISER LES MOYENS DE CUISSON

 

SANS GRAISSE AJOUTEE 

- ustensiles anti-adhésifs, papillotes, cocotte minute, micro onde, capeur d'eau -

 

AU QUOTIDIEN, N'OUBLIEZ-PAS ! 

 

  • Évitez les sucres rapides : sucre en poudre ou en morceaux, vanillé, miel, bonbons, caramels, nougat, chocolat,pâtes de fruits, confitures et compotes sucrées, gâteaux, pâtisseries, biscuits, pain d'épices, fruits confits, sirop de fruits, fruits au sirop, yaourts aux fruits, fruits secs oléagineux – amandes, noisettes, noix, pistaches, marrons et châtaignes, flans et entremets du commerce, glaces, jus de fruits sucrés du commerce, boissons industrielles et alcoolisées sucrées, noisettes, noix...

    Évitez les graisses évidentes d'ajout : huile, huile de palme, mayonnaise, beurre, margarine, crème, lard, saindoux, végétaline, foie gras, rillettes, avocat, olives noires et vertes, fruits secs – amandes, cacahuètes, noisettes, noix de cajou... 

 

IMPORTANT A SAVOIR 

A éviter

En cas de blocage ou d'indigestion trop rapide de la nourriture, vous pourrez ressentir une douleur violente au niveau du sternum et des spasmes pouvant aller jusqu'à 20 minutes. 

Soit la nourriture est régurgitée, soit elle est digérée normalement.

 

A éviter absolument dans les 3 premiers mois post-opératoire,

 

afin de ne pas provoquer de complications au niveau de la cicatrisations internes. 

Tout vomissement se répétant doit être signalé à votre chirurgien ou à votre médecin traitant. 

 

EFFETS SECONDAIRES DE L'OPERATION 

  • Les carences nutritionnelles ( = manque de vitamines et minéraux).

    Elles sont secondaires aux petites quantités de nourriture ingérée au fil du temps. 

    Elles rendent obligatoire une surveillance clinique et biologique (prise de sang régulières tous les 6 mois). 

  • Les anti-inflammatoires

    Vous devez être prudents en cas d'utilisation d'anti-inflammatoires. En cas de douleurs digestives, arrêtez immédiatement le traitement et parlez-en à votre médecin traitant. 

  • Tolérance personnelle aux aliments

    Elle varie d'une personne à l'autre aussi il est indispensable de les tester vous-même.